Bourses d’études au Nicaragua: quelques mots des étudiants

 

Depuis 30 ans, la Casa Nicaragua soutient des initiatives proposées par les petites communautés rurales de la région de San José de Cusmapa, d’Unile et de Somoto, situées dans le Nord-Ouest du Nicaragua. En parallèle, elle a développé Nica Beca, un programme de bourses pour étudiants de ces mêmes communautés.

Grâce aux dons, une cinquantaine d’étudiants et d’étudiantes sont soutenus chaque année. Les études choisies par ces jeunes sont généralement en lien étroit avec le développement de leur région. A El Terrero, par exemple, l’instituteur actuel doit voyager plus de 3 heures tous les jours pour atteindre son école. Bientôt, ce village aura ses propres instituteurs. Grâce à ces bourses également, la commune de Cusmapa a maintenant des infirmières, un vétérinaire et des ingénieurs agronomes. En fonction des études, secondaires, supérieures non universitaires ou universitaires, le montant des bourses varie de 15 à 70 $US par mois. Le budget total du programme est d’environ 16.000 € par an dont presque deux tiers sont financés par vos dons, le reste provenant des activités de la Casa Nicaragua. Les étudiants qui terminent leurs études avec succès sont remplacés par d’autres l’année suivante ou vont garder leur bourse pour poursuivre dans le supérieur. Hector a ainsi obtenu son diplôme de comptable, Abraham de technicien agronome, Belkis et Lucia, d’infirmières, Lenin d’instituteur, Jarvin de vétérinaire, Eydin, Floricelda, Victor et Jafeth d’études secondaires.

Les étudiants sont répartis en 3 groupes coordonnés par Angela Centeno, coordinatrice de la Universidad Campesina, notre partenaire local; Isabela Vasquez, ancienne directrice de l’école primaire d’Unile; et Sonia Meza qui suit un groupe de 10 étudiants malvoyants. Au sein des communautés, elles sont appuyées par d’anciens boursiers et des promoteurs de projet.

Ces jeunes se rencontrent régulièrement et participent à des activités communautaires telles que la reforestation, le nettoyage de sentiers, la visite de personnes âgées ou malades, et communiquent leurs résultats aux coordinatrices tous les mois.

Pour vous remercier encore une fois de votre soutien indispensable, voici quelques mots de Frankiln, Idania et Eydin:

 

« Je suis Franklin, de la communauté rurale d’El Zapote. Tout d’abord : Bonne Année à tous là-bas en Belgique!

Je remercie toute l’équipe de la Casa Nicaragua et en particulier vous, les donateurs, qui partagez un peu de votre argent pour soutenir des jeunes qui ont peu de ressources, comme moi. Aujourd’hui, je suis un jeune professionnel formé grâce à votre soutien pour payer mes études. Aujourd’hui, non seulement je travaille dans les champs mais je gagne aussi mon pain quotidien grâce aux connaissances que j’ai acquises. Je voudrais que vous sachiez que votre argent a été bien investi car aujourd’hui, je suis ingénieur en agroécologie et j’ai la volonté de soutenir d’autres jeunes afin qu’eux aussi puissent accomplir leur rêve. Je suis aujourd’hui promoteur parmi les boursiers de ma région pour aider Angela dans ce travail afin que les jeunes accomplissent leur plan de travail. »

Franklin Carrasco

« Je vous souhaite du plus profond de mon cœur une année prospère. Je suis Idania, une boursière de la Casa Nicaragua. Je suis en 2ème année d’infirmière et je suis aussi la fille d’une promotrice des projets de la Universidad Campesina. Je participe activement à des travaux communautaires. Grâce à vous, dans un an, je serai infirmière et je pourrai mettre mes connaissances au service de la communauté. En février, je commencerai un stage pratique à l’hôpital de Somoto. Si j’en ai l’occasion, je prolongerais mes études de deux ans pour me spécialiser. Je suis et resterai toujours très reconnaissante à la Casa Nicaragua et vous souhaite le meilleur du monde car les personnes comme vous sont rares. Je vous salue cordialement en espérant que vous garderez toujours cette vision. »

Idania Lira

« Je m’appelle Eydin et grâce à votre aide très importante pour moi, je viens de terminer mes études secondaires. Je participe aux projets de la Universidad Campesina depuis que j’ai 12 ans et aujourd’hui, je fais bénévolement des formations d’adultes. Cela m’a donné envie de poursuivre des études de travailleur social à la Unan de Leon. J’ai beaucoup de chance d’être soutenu par des gens comme vous, qui vous préoccupez de jeunes comme moi qui n’ont pas les moyens d’étudier et je vous en serais toujours reconnaissant. Et encore une fois : Bonne Année à tous! »

Eydin

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter et au plaisir de vous voir et revoir à la Casa Nicaragua!

Contacts: info@casanica.org

Eric: 0486/846781, Odette: 0485/769750, Tania: 0497/065114

(+ d’info sur les étudiants boursiers ici!)

Pour l’exonération fiscale des dons de 40€ par an minimum, nous collaborons avec Oxfam Solidarité – Iban: BE37 0000 0000 2828 avec la communication « NICOO201 bourse ».

Pour les dons inférieurs à 40€ par an, merci d’utiliser le compte de la Casa Nicaragua – asbl Pierreuse & Ailleurs – Iban: BE96 0682 0783 0005 avec la communication « NicaBeca ».