Projet Méli-Mélo, c’est la richesse qu’apporte la diversité


Méli-Mélo, c’est la richesse qu’apporte la diversité.

Méli-Mélo, c’est le désir de renforcer les liens, de démontrer la morosité qu’entrainerait une société fermée sur elle-même, de partager une image positive de la mobilité humaine.

Méli-Mélo, ce sont des mondes qui vont se croiser, collaborer, discuter, apprendre l’un de l’autre par la transmission d’un mélange d’expériences.

Méli-Mélo, ce sont des histoires d’exil et d’accueil en Belgique qui vont s’entremêler.

Méli-Mélo, c’est un ensemble d’activités, des ateliers d’écriture, une expo qui se prépare, des ateliers de cuisine métissée, des soirées, des rencontres, pour retracer divers moments de la migration en Belgique qui ont été perçus et vécus de manière très différentes: celle de réfugiés latino-américains plutôt bien accueillie; celle d’ouvriers du Maroc et d’Italie plutôt « bien » exploitée; celle d’aujourd’hui, de migrants d’Afrique subsaharienne, d’Asie et de réfugiés de pays en guerre, totalement rejetée.

Dès l’automne 2017 à la Casa Nicaragua

Des ateliers d’écriture

animés par Liliane Fanello – journaliste, animatrice d’ateliers, « Les Sans! », « Les mots du bon côté », rassemblant des participant-es d’ici et d’ailleurs.

Partir, fuir, voyager, bouger, émigrer, accueillir, quitter, s’arrêter, (se)retourner, s’enraciner…
La vie est une suite de hasards et de rencontres parfois improbables, d’allers sans retour et de chemins pleins de détours.
Le temps de sept ateliers, croisons nos mots et nos souvenirs, puis métissons nos imaginaires pour inventer le meilleur.

Des ateliers de cuisine métissée et durable

mélangeant des saveurs et des savoirs d’ici et d’ailleurs, des ingrédients durables, bio, locaux et/ou équitables!

à partager autour d’un repas ouvert à toutes et à tous, des activités de cultures du monde: des concerts, des débats, des contes, des expositions, des films

 

Prochain rendez-vous en le 3 mars: Méli-Mélo de soupes – atelier cuisine + bar à soupes + film “L’autre côté de l’espoir” d’Aki Kaurtismäki”.

Bienvenue à toutes et à tous!

Contact: Eveline Pereda 0485/344937 eveline@casanica.org

Pour un esprit de la “mondialité”, réellement pluriel, s’appuyant sur le métissage en cours, dans lequel “tout change en s’échangeant, “au carrefour de soi et des autres”…(Edouard Glissant)

 

La Casa Nicaragua: Comme son nom l’indique, l’asbl Pierreuse & Ailleurs – la Casa Nicaragua mène des actions sur plusieurs volets étroitement liés au Nord et au Sud. À Liège, elle a créé la Casa Nicaragua: un lieu convivial, de rencontres, de débats, de diffusions, de solidarités, qui permet de créer des liens sociaux ainsi que d’ouvrir une fenêtre sur les cultures du monde. Elle sensibilise et implique ses membres dans des luttes d’ici et d’ailleurs pour plus de justice sociale et des changements sociétaux soutenables. Elle encourage de nombreuses personnes à participer à la vie sociale, culturelle, économique et politique de leur quartier, de leur ville, du monde. A Liège, elle participe notamment à la lutte pour la régularisation des personnes “sans papiers”. En Amérique latine, elle travaille aux côtés de communautés rurales dans le Nord-Ouest du Nicaragua et du Peuple Kichwa de Sarayaku en Amazonie équatorienne.

En partenariat avec Le Monde des possibles.

Avec le soutien de la