Stage de musique et danse – Pâques 2024

Trois jours de stage de musique, chant et danse rrom à Liège les 30, 31 mars et 1er avril

Une collaboration de Pierreuse et Ailleurs asbl, Oreïka asbl, avec le soutien du PCI (FWB) et le coup de pouce de Barricade

Avec

  • Lise Oustric, chant
  • Romain Karsenty, accordéon
  • Ariane Cohen-Adad, violon
  • Aurélie Charneux, clarinette
  • et Valérie Debruche,danse

Pour les inscriptions, c’est ici: https://docs.google.com/…/1FAIpQLSe9SVOYIKnxfP…/viewform

INFOS complètes ici: https://www.aureliecharneux.com/stages-eim-2024

Quoi? ateliers, scènes ouvertes et concerts.

– Chant et danse Rrom (2 groupes distincts )
précisez à l’inscription si vous êtes danse principal ou chant principal)
– Ensemble instrumental klezmer, rrom et musique roumaine

NOUVEAUTÉ : ateliers croisés mais aussi spécifiques pour chaque instrument.

  • Où? Rue Pierreuse à Liège (Barricade, Casa Nicaragua et Maison de Quartier)
  • Quand ? du samedi 30 mars 10h au lundi 1er avril 17H

Pour qui?
chanteurs : tout niveau
Instrumentistes : ayant déjà une connaissance de leur instrument
à partir de 18 ans (ou +16 ans accompagné )

Et en soirée?

  • le samedi 30 mars dès 20H30 : présentation du projet de création proposé cet hiver par Aurélie Charneux
  • le 31 mars à 20H30 : concert du Duo Szabadság + Jam
  • le 1er avril à 16H : concert de fin de stage

Quelques mots sur les nouvelles venues :

Ariane puise son inspiration au plus près de l’âme, de sa dimension expressive, et se plaît à transcender son jeu de violon au-delà des notes. Son parcours est éclectique, à cheval entre le classique et les musiques traditionnelles. Aujourd’hui spécialisée dans les musiques d’Europe centrale et de l’Est, traditionnelles. Aujourd’hui spécialisée dans les musiques d’Europe centrale et de l’Est, elle parcourt la scène musicale avec Quintet Bumbac et l’Euphonie des Coquecigrues, Zingaro (cabaret de l’Exil n°1) , le petit Mish Mash klezmer et le duo Szabadság, ce dernier groupe sera en concert à la Casa Nicaragua dans le cadre de ce we.Elle travaille également sur les thématiques de mémoire et de transmission à travers l’art.

Valérie : Un sourire liégeois, une âme slave et un coeur qui bat dans les Balkans ! L’enivrement des danses traditionnelles a fait partie de la vie de Valérie alors qu’elle savait à peine marcher. Parallèlement à ses apprentissages « formels », la vie, les rencontres, les célébrations et les visites répétées dans les Balkans lui ont permis de capter via l’observation et la pratique des styles de danse rrom qu’elle s’est appropriées, et qui, en les réinterprétant parfois, l’ont menée à de multiples reprises
sur scène avec des groupes tels que Mahala rai Banda, Boban et Marko Markovic, Ciocarlia, Taraf de Haïdouks, Kocani Orkestar…
Les meilleures « scènes » restant à ses yeux les tables sous les tentes au célèbre rassemblement de fanfares à Guca.