Cultivateurs nicas élaborant de l’engrais naturel en présence des « Dagasses » du Patro de Thimister-Clermont – Juillet 2012

L’agroforesterie représente une alternative de plus en plus souvent appliquée dans ces régions montagneuses pour la préservation des ressources naturelles comme le bois et l’eau. Ce type de culture fournit en même temps une alimentation pour les animaux, réduit l’érosion et l’appauvrissement des sols. Elle a également montré sa capacité à mieux protéger les cultures contre les parasites, les maladies, les pluies diluviennes, la sécheresse, etc., tout en contribuant à la biodiversité.